Ces pharmaciens pénalisés quand ils protègent votre santé

Il y a quelques semaines, le Collectif de Pharmaciens a élaboré 10 Propositions pour la pharma. Les membres du collectif ont contacté les parlementaires et ont signé une tribune dans Le Plus de l’Obs qui a obtenu une certaine audience auprès du public. Afin d’expliquer par des exemples concrets pourquoi ces 10 Propositions doivent être mis d’urgence en application, le compte Twitter du collectif a fait un Live Tweet présentant des cas pratiques. Soupe d’aérosol, prescription de Cytotec hors AMM, association de médicaments potentiellement dangereuse, des pharmaciens d’officine ont montré sur le compte twitter du collectif combien l’intervention pharmaceutique, l’opinion pharmaceutique et le refus pharmaceutiques étaient des éléments précieux pour la sécurité des patients.
Tous ces actes ne sont ni récompensés ni incités. En intervenant sur ces ordonnances, ces pharmaciens, qui ont agi dans l’intérêt de la santé du patient, ont perdu du temps et de l’argent. Leurs interventions présentées ci-dessous ont permis de faire économiser des dizaines de milliers d’euros à l’Assurance Maladie. Malheureusement, le système actuel ne les a pas récompensé. Il récompense le meilleur vendeur du mois : celui qui ferme les yeux et délivre sans perdre de temps. Comme dirait un célèbre épicier : on marche sur la tête !